Le budget

L’ESSENTIEL DU BUDGET 2021

Adopté par le Conseil de communauté le 1er avril dernier, le budget primitif 2021 s’équilibre en dépenses et recettes à 65 025 284 € dont 55 245 230 € en section de fonctionnement et 9 780 054 € en section d’investissement.

 

DES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT MAÎTRISÉES

Les dépenses réelles de fonctionnement, qui s’élèveront à 52,22 M€, seront une nouvelle fois maîtrisées. Elles n’évolueront que de 1,75 %.

Ces efforts de gestion permettront d’absorber à terme les effets de la réforme de la fiscalité locale, en comblant le manque à gagner dû à la suppression de la taxe d’habitation (l’État compensera par une fraction de TVA sur laquelle la collectivité n’aura pas de prise).

 

UN PRODUIT FISCAL STABLE

Le produit fiscal est estimé à 31,92 M€, contre 30,84 M€ en 2020, dont 21,38 M€ provenant de la compensation de la taxe d’habitation sur les résidences principales, des taxes foncières et de la Contribution Foncière des Entreprises (CFE).

Les taux des taxes foncières augmenteront cette année de 1 %, afin de compenser la réforme de la fiscalité locale. Cette hausse sera néanmoins indolore, en raison de la suppression totale de la taxe d’habitation pour la grande majorité des ménages.

 

UN NIVEAU D’ENDETTEMENT CONTENU

Au 1er janvier 2021, le stock de la dette était de 20,75 M€, contre 21,17 M€ au 1er janvier 2020. L’annuité de la dette s’élèvera à 2,19 M€ en 2021.

L’encours de dette par habitant est stable : 359,14 € par habitant, contre une moyenne nationale de 558 € par habitant pour les Communautés urbaines et Métropoles.

 

UN NIVEAU TRÈS ÉLEVÉ D’INVESTISSEMENT

La bonne santé financière de la CUA lui permet de poursuivre ses investissements afin d’améliorer les services apportés aux habitants.

Outre le remboursement en capital de la dette (1,57 M€) et le versement de dotations (0,57 M€), la CUA consacrera une large partie de son budget d’investissement à des dépenses d’équipement (8 M€). Le financement de la section d’investissement sera assuré par les ressources propres de la collectivité (autofinancement de 1,46 M€ et FCTVA* de 1,45 M€), les subventions des partenaires (1,46 M€) et un emprunt d’équilibre de 3,5 M€.

*Fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée