Musée des Beaux-arts et de la Dentelle

Le musée occupe une partie de l’ancien collège des Jésuites restauré en 1981. Les collections se sont constituées dans la seconde moitié du XIXe siècle grâce à des donateurs : Chennevières, His De La Salle, Leriche, Jacquette, Noblesse... et à une politique d’enrichissement dynamique.

Ce patrimoine a permis la fondation du musée d’Alençon en 1857 par Léon de la Sicotière, sénateur et érudit local.

Les collections

Trois sections sont à découvrir au sein du musée :

La section Dentelle

Cette section présente le savoir-faire de la dentelle au Point d’Alençon, inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2010. En 2020, la scénographie de la section Dentelle a été entièrement repensée sur le fond et dans la forme et a été recentrée sur la dentelle au Point d’Alençon. Deux espaces lui sont consacrés, afin de permettre aux visiteurs de partir à la découverte de ce savoir-faire unique et d'apprécier les quatre siècles d’évolutions techniques et esthétiques de la dentelle à l’aiguille dans l’Orne. 

Le nouvel accrochage, plus épuré, permet de présenter les récentes acquisitions du musée, notamment l’extraordinaire voile de mariée au Point d’Alençon datant de la fin du XIXe siècle, le patrimoine dentellier ancien, la production actuelle de l’Atelier conservatoire national de dentelle et de broderie d’Alençon et la création contemporaine.

La section Cambodge

Le musée a revu la scénographie de la section Cambodge afin de permettre une meilleure lecture des œuvres provenant de la collection d’Adhémard Leclerc, administrateur français en Indochine entre 1886 et 1911. Après son retour à Alençon, Adhémard Leclerc fait don de son importante collection au musée. Celle-ci rassemble pas moins de 500 photographies, des objets cultuels bouddhiques et animistes, des spécimens naturalisés, des témoignages archéologiques, ethnographiques ou rituels.

Pour faire ressortir la personnalité remarquable de cet illustre donateur, à la fois administrateur, archéologue, linguiste et ethnologue, le choix s’est porté sur une présentation thématique et la mise en lumière des témoignages, pour certains rares ou uniques, de la culture matérielle du Cambodge à la fin du XIXe siècle.

La section Beaux-arts

La section Beaux-arts s’organise comme un parcours encyclopédique à travers les écoles française, italienne et nordique depuis le XVe jusqu’au XXe siècle. La déambulation se termine par la mise en valeur d’artistes ornais et les peintres de l’école de Saint-Céneri, foyer de l’impressionnisme dans l’Orne.

Le musée, c’est également une actualité constamment renouvelée et enrichie : expositions temporaires, visites guidées, ateliers pour le jeune public. La salle des expositions temporaires permet ainsi de présenter une partie des collections non visibles habituellement du public et d'accueillir plusieurs expositions annuelles.

Consultez et téléchargez la brochure du Musée des Beaux-arts et de la Dentelle

Horaires d'ouverture

De septembre à juin : ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 - du samedi au dimanche de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00. Fermeture hebdomadaire le lundi.

Juillet et août : ouvert toute la semaine
du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 
du samedi au dimanche de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00

Fermeture annuelle le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Renseignements :

Cour carrée de la Dentelle
61 000 Alençon

Tél. : 02 33 32 40 07
musee@remove-this.cu-alencon.fr

Site Internet

Page Facebook

 

Le programme des animations du musée