Territoires d’industrie

Photo de chaine usine Normandie Roto Impression

Économie

Jeudi 9 novembre 2023, lors de l’Assemblée Générale des Territoires d’Industrie à Chalon-sur-Saône, Roland Lescure, Ministre délégué chargé de l’Industrie et Dominique Faure, Ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, ont annoncé la labélisation de 183 territoires du programme national Territoires d’industrie, parmi lesquels la Communauté Urbaine d’Alençon. Cet événement auquel s’est rendue une délégation d’élus et industriels représentant la candidature de la CUA au programme, a marqué le lancement officiel du programme qui sera déployé sur la période 2023-2027.

Le programme national « Territoires d’industrie » lancé en 2018 constitue le volet territorial de la politique industrielle de la France et soutient les territoires les plus industriels du pays dans leur stratégie de reconquête industrielle. Le Président de la République avait annoncé le lancement de la deuxième phase du programme (2023-2027) le 11 mai dernier lors de la présentation du plan d’action en faveur de la réindustrialisation.
SUPPLÉMENT DU RÉPERTOIRE MÉTHODIQUE DÉTAILLÉ FONDS DIRECTION DE LA COMMUNICATION Reportage photographique sur … (XX XXXXX 2023).
Mettant en œuvre depuis des années une stratégie de développement permettant de conforter les entreprises locales et accueillir de nouveaux projets, la Communauté Urbaine d’Alençon (CUA) a saisi l’opportunité d’affirmer l’identité et le savoir-faire industriel du territoire en répondant à cet appel à projet. Le tissu industriel de la CUA est composé d’entreprises innovantes, performantes et qui brillent par leurs savoir-faire : environ 150 entreprises industrielles historiques et leader dans leur domaine qui concentrent 2600 emplois soit 10% des emplois du territoire.

À ce secteur purement industriel, s’ajoutent de nombreuses activités de services à l’industrie et des sous-traitants de l’industrie, des secteurs indispensables au maintien et à la pérennisation des activités industrielles. L’intégration dans le programme « Territoire d’industrie » permettra de poursuivre le soutien au développement industriel de la CUA en associant les acteurs privés et structures publiques du territoire et en mobilisant l’ensemble des leviers techniques et financiers disponibles.
En effet, les Territoires d’industrie bénéficient d’un « panier de services », mis à disposition par l’État, les Régions et les partenaires et opérateurs du programme pour les soutenir dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’actions.

 

Réaction de M. Joaquim Pueyo, Président de la CUA

« Convaincu de la richesse économique de notre territoire et de la nécessité de contribuer davantage à son attractivité, j’ai souhaité que la Communauté Urbaine d’Alençon candidate au programme national « Territoires d’industrie ». Je tiens à remercier les dirigeants des entreprises industrielles et les représentants de nos centres d’expertises industrielles locaux pour leur mobilisation et leur implication dans la construction de la candidature de la CUA, plus particulièrement M. Dominique Philippot, dirigeant de MIP PLASTIC Group (Villeneuve-en-Perseigne, en Sarthe) et Gabriel Bonnaud, dirigeant de Newmatec (Alençon, dans l’Orne) constituant le binôme représentant à la fois la spécificité géographique de notre territoire, situé sur la Sarthe et dans l’Orne, et à la fois les savoir-faire industriels de la CUA. Je salue également le soutien des maires de la CUA, des représentants des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Sarthe et de l’Orne, de la filière Plasturgie et Composites, des représentants de l’État : nos partenaires de proximité dans notre mission d’accompagnement des entreprises. Cette mobilisation collective traduit la volonté collective et les ambitions de développement de toutes les parties prenantes du territoire »

 

4 priorités et une gouvernance partagée

La candidature de la CUA s’est construite grâce à la mobilisation des entreprises industrielles, des maires de la CUA, de la filière plasturgie et composites et des chambres consulaires sarthoise et ornaise.

La CUA a souhaité mettre en exergue les atouts et spécificités de la localisation géographique à l’interface de la Région Normandie et de la Région Pays de la Loire ; elle a d’ailleurs proposé que la candidature soit représentée par un binôme d’industriels représentatif de cette spécificité territoriale. Les entreprises industrielles du territoire ont pris part à la construction d’un projet de plan d’actions basé sur les axes prioritaires du dispositif (innovation, compétences et attractivité, transition écologique et foncier).

Désormais labélisée « Territoire d’industrie », la CUA mobilisera l’ensemble de l’écosystème du territoire autour de la mise en œuvre opérationnelle de ce plan d’actions et de l’animation du programme.

 

 

 

 

Ils soutiennent la démarche

Les dirigeants d’industries locales et représentants du pôle national de la plasturgie ont affiché leur soutien à la candidature de la CUA en signant une lettre de soutien commune : Adiamix, Alençon Plastic, Asteelflash Technologies, Augros Cosmetic Packaging, Baron SA, Bequet, Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites IPC, Cidrerie Fournier, Compagnie des Fromages et Richesmonts, FPNI Ariaké, Glaces et Miroirs, Hen-Elec, Hexaôm, MIP Group, Newmatec, Normandie Roto Impression, MPO Fenêtres,  SDPS, SELVI, Roxane, Polyvia, Polyvia Formation, Talk Me, United Caps, YOLS.

 

Plus d’informations sur le programme :

Territoires d'industrie, lancement du temps II 2023-2027-pdf